ELVINGTON STATION

ENCADREMENT DU GROUPE

2/23 "GUYENNE"

PENDANT LES OPERATIONS

ELVINGTON était fait pour un Squadron: il y en a deux. C'est à dire que la place est mesurée. Pour faire voler 32 avions, il y a 2.500 hommes, dont 250 officiers. C'est une base Française, commandée par un officier Français, le Colonel BAILLY. La discipline, l'administration y sont Françaises, mais l'organisation est Anglaise.

Elle comprend:

l'Etat-Major du Groupement de Bombardement N°1. Ce groupement est aux ordres du Colonel BAILLY; du point de vue tactique, il est un organe de transmission entre la "Base" anglaise, la Base 42, dont l'Etat-Major, à POCKLINGTON, est aux ordres de l'Air-Commodore WALKER, et les deux Squadrons. Du point de vue administratif; cet E.M. du G.B.1 joue le rôle de l'E.M. d'une base Française.

img034

Air Commodore "Gus" Walker dans son bureau à POKLINGTON.

(IWM. CH9328)

Le Squadron 346 est le nom Anglais du Groupement 2/23 "GUYENNE". Comme tout squadron, il comprend deux "FLIGHTS" (escadrilles). Dans chaque Flight, il y a 8 avions, et 16 équipages; deux équipages sont affectés à un même avion, et chacun fait une mission sur deux.

A l'intérieur du groupe, le personnel vit autant par spécialité que par escadrille. Les navigateurs vivent à la Navigation, les mitrailleurs à la "Gunnery", etc... Du point de vue discipline surtout, l'escadrille intervient.

Le groupe "GUYENNE" était commandé au début des opérations par le Lieutenant-Colonel VENOT, dont l'adjoint était le Capitaine PUGET. Après le 10 septembre, le Capitaine PUGET prit le commandement du groupe, qu'il garda jusqu'à la fin.

Les Commandants d'escadrille étaient au début, le Capitaine SIMON, à la 3, le Capitaine MARIAS à la 4; le Commandant SIMON disparu le 23 octobre, fut remplacé par le Capitaine THIRY jusqu'en février 45; après le départ de celui-ci, le Capitaine GOEPFERT prit le Commandement de la 3e escadrille. A la 4e escadrille, le Commandant MARIAS, le 16 novembre 1944, fut remplacé par le Commandant BROHON, qui s'appelait alors BARRAT; après son départ, la 4e escadrille fut commandée par le Commandant MARTIN.

Le Commandant LADOUS était le leader des navigateurs; le Commandant BLAES le leader des bombardiers; le Lieutenant CARRAT le leader des radios; le Capitaine ROUSSEAU le leader des mécaniciens. Seul le leader des mitrailleurs était un officier anglais.

CITATIONS

Du Groupe de Bombardement 2/23

G.Q.G.A. Le 20 Juin 1940

ORDRE "C" N° 54

Le Général Commandant en Chef VUILLEMIN, Commandant en Chef des Forces Aériennes, cite à l'ordre de:

L'ARMEE AERIENNE

Le Groupe de Bombardement 2/23

Posté par DUCAPHIL à - Commentaires [0] - Permalien [#]