GRANDCAMP-MAISY

PROJET MONUMENT

A LA MEMOIRE

DU GUYENNE ET TUNISIE

096

Le Monument de Grandcamp-Maisy devant lequel les membres de l'AAAGL se recueillent chaque année, après l'assemblée générale, a été érigé en 1988, à la mémoire des aviateurs français des Groupes de bombardement "GUYENNE" et "TUNISIE" disparus au cours de la seconde guerre mondiale.

grandcamp maisy 2015 (5)

En 1943, ces aviateurs ont rejoint l'Angleterre pour faire partie du Bomber Command au sein de la Royal Air Force, et participer ainsi au côté des alliés à la lutte contre l'Allemagne nazie.

C'est de leur camp de base situé à Elvington, proche d'York que partaient toutes les missions. Leurs missions de bombardement se sont poursuivies sur l'Allemagne jusqu'à la victoire.

Au cours des onze mois d'opérations, 216 de ces aviateurs sont morts pour la France. Le 6 juin 1944, 11 équipages des groupes lourds ont participé au côté des bombardiers alliés, au débarquement: leur mission neutraliser la batterie de Grandcamp-Maisy. C'est la raison pour laquelle le monument y a été implanté.

L'Association des AAAGL a souhaité que le nom de ces hommes qui se sont sacrifiés apparaisse sur le sol français, ce qui n'est pas le cas à ce jour. On peut voir leurs noms en Angleterre sur 2 sites: dans la cathédrale d'York, et au mémorial de Lincoln. 

ILS MERITENT QU'ON LES HONORE - HALIFAX GROUPES LOURDS FRANCAIS SQUADRONS 346 et 347 R.A.F

ILS MERITENT QU'ON LES HONORE Ces équipages sont nommés dans l'ordre suivant: Pilote, Navigateur, Bombardier, Radio, Mécanicien, Mitrailleur-supérieur, Mitrailleur-arrière. Le nom du commandant est souligné. Les membres d'équipage tués sont signalés par une croix. Sq.346 - 12/13.7.1944 - NA551 - Fairey Aviation 9.6 au 18.7.44.

http://halifax346et347.canalblog.com

Le monument étant en marbre, nous ne pourrons pas les inscrire directement sur le monument. L'Association propose donc d'installer devant le monument 3 pupitres:

- 2 pupitres sur lesquels seront portés les noms, grade, fonction au sein de l'appareil, et l'âge des morts du Guyenne et du Tunisie (l'un à gauche devant l'inscription "GUYENNE", l'autre à droite devant l'inscription TUNISIE)

- Le troisième étant consacré à donner aux passants une information plus précise sur l'histoire des Groupes Lourds et le pourquoi de la présence en ce lieu de ce monument pourrait être devant à droite, sur le bord du socle.

Si vous avez des compétences dans ce genre d'installation ou si vous connaissez des architectes pouvant nous conseiller pour garder à notre Monument son élégance.

Prenez contact avec monsieur Christian PELISSIER: c.pelissier1@free.fr - (Fils du Lieutenant PELISSIER navigateur de l'équipage du Capitaine SIMON "2/23 GUYENNE"

(Christian PELISSIER)