14 avril 2017

Hervé SMITH. Ma mère à Varsovie en septembre 1945.

Ouvrir sur le lien suivant:

Le récit document écrit par Jacqueline Etève en 1980.

(Source: Hervé Smith)

mission_de_rapatriement__extrait_publiable_5

Mademoiselle Jacqueline ETEVE

AFAT en 1945.

Ma mère à Varsovie en sept 45 

(collection: Hervé SMITH)

Mademoiselle Jacqueline ETEVE a été AFAT (Auxilaires féminines de l'Armée de Terre) de mai-juin à décembre 1945, en mission en Italie puis en Pologne, à Varsovie, en zone russe, dans l'hôpital français, sous les ordres du docteur Madeleine PAULIAC.

La courte vie du docteur a fait l'objet d'un livre "Madeleine PAULIAC l'Insoumise" écrit par son neveu Philippe MAYNIAL, puis inspiré le film Les Innocentes sorti en 2016 et 4 nominations aux Césars de 2017.

Jacqueline ETEVE a écrit sur les convois d'ambulances de la Croix Rouge qui partaient avec le Colonel POIX de la Maison militaire pour ramener les prisonniers d'un peu partout (camps d'extermination, de prisonniers, des hôpitaux,...) Varsovie était en zone russe, et les Russes ne voulaient pas rendre les français, souvent des Alsaciens-Lorrains incorporés d'office par les nazis...; l'hôpital, une maison en ruine à leur arrivée, pas d'eau -jamais eu... - pas de chauffage, la Vistule juste devant qui charriait souvent des cadavres... Elle écrit aussi sur la courageuse doctoresse, les terribles visites faites avec elle aux malades et mourants arrivés dans l'hôpital, les SS français qui les servaient, et raconte le décès de la doctoresse: une perte de contrôle du véhicule ou une fausse manoeuvre... sinon elle ajoute que la doctoresse était dure avec elle-même comme elle était dure avec les autres, que sa vie cachait certainement un drame... mais aussi qu'elle était d'une grande valeur, d'une vaillance sans faiblesse,... qui savait aussi parfois rire avec "ses filles" comme elle disait, quasiment du même âge qu'elle cependant!

Françis SMITH 46737338 

L'Equipage de Françis SMITH.

Pilote: Jean THEUMA, Navigateur: Françis SMITH, Radio-Mitrailleur: GUILLOUX, Mitrailleur: Jean MARS. 

(collection: Hervé SMITH)

Ma mère Jacqueline ETEVE avait traversé l'Europe en convoi et elle a trouvé l'état de la Pologne pire que tout ce qu'elle avait vu pendant son parcours; Varsovie - j'y viens enfin! - était complètement en ruine, d'où la photo, prise lors d'une cérémonie officielle où l'on trouve la Croix Rouge IPSA ( Les Infirmières Pilotes Secouristes de l'Air) Aviateurs et AFAT, mon père Françis SMITH navigateur (sur la photo d'équipage du 342 LORRAINE) à cette époque a rencontré ma mère à Varsovie.

(Source: Hervé SMITH)

Posté par DUCAPHIL à 20:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]