04 juillet 2009

CURRICULUM VITAE - ANDRE HAUTOT

CURRICULUM-VITAE

mes_images088

HAUTOT André Robert

 

SERVICES MILITAIRES:

GUERRE 1939-1945: du 6 Juin 1943 au 29 Janvier 1946.

img001

- Engagé Volontaire pour la durée de la guerre a 17 ans le 26 Juin 1943 a Alger, dans les "FORCES AERIENNES LIBRES DE LA FRANCE COMBATTANTE"

Instituées par le Général de GAULLE le 29 Juillet 1942 (Journal officiel de la France Combattante - fait a Londres le vendredi 28 Août 1942).

- Rejoins l'Angleterre en Décembre 1943 - Affecté a la ROYAL AIR FORCE.

Dans les écoles suivantes:

-A.P.D.C. le 4 Janvier 1944 à GLASGOW,

-A.C.R.C. le 8 Janvier 1944 à LIVERPOOL,

img195

- 23 A.T.W. le 4 Février 1944 à FILEY

- 4 A.G.S. Air Gunners School sur "ANSON" à MORPETH (Newcastle-Upontyne), le 5 Mai 1944, diplôme Anglais signé à LONDRES,

- P.R.A.C. FILEY le 30 Juin 1944

img196

-20 O.T.U. (Opérational Training Unit) sur "VIKERS WELLINGTON" à LOSSIEMOUTH (Au Nord de l'Ecosse), le 29 Août 1944,

- Muté a la Base 74 de la Royale Air Force le 15 Décembre 1944 au "Squadron 346 - équipé " d'Handley Page HALIFAX".

- Participe a des bombardements précis sur des objectifs sensibles du potentiel de guerre de l'Allemagne nazi, défendus par une D.C.A. d'une dextérité sans faille, et malgré la chasse de nuit très efficace, a eu son avion touché par la D.C.A. et les chasseurs.

- Fait mouvement sur la France le 20 Octobre 1945, affecté à la Base Aérienne de Bordeaux-Mérignac,

- Démobilisé le 29 Janvier 1946.

- Grade Sergent-Chef.

- A pris une part active et continue à la résistance ( Loi du 26 Septembre 1951)

DECORATIONS

- Chevalier de la Légion d'Honneur. - Médaille Militaire. - Croix de Guerre 1939-1945. - Croix du Combattant Volontaire 1939-1945. - Loi n° 51.1124 du 26/09/1951 - Décret n° 56.657 du 6 Juin 1952 - Croix du Combattant Volontaire de la Résistance.

- Croix du Combattant 1939-1945. Médaille des Engagés Volontaires (E.V.D.G.) 1939-1945 - Barrettes: Grande-Bretagne et Engagé Volontaire. - Médaille Commémorative de la Victoire 1939-1945.

- Médal a tribute to the Crew of Bomber Command, ROYAL AIR FORCES 193961945.

- Services Civils: du 25 Avril 1946 au 01 Mai 1991 (Retraité)

Total des Services: 47 ans effectifs.

ACTIVITES DIVERSES:

- Président de l'Association des FRANCAIS LIBRES DE L'HERAULT (2002).

- CO/Animateur de l'exposition sur les Forces Aériennes de la France Libre, inaugurée par Monsieur D. CONSTANTIN, Prefet de la Région Languedoc-Roussillon et le Général de Division M.POULET, avec la participation active de l'Armée de l'Air de Montpellier, au salon du Général de LATTRE de TASSIGNI, place de la Comédie de Montpellier les 18-22 Juin 2002.

- Secrétaire général adjoint de l'AMICALE DES ANCIENS DES GROUPES LOURDS (R.A.F. - SQUADRONS 346et347 - Groupes 2/23 GUYENNE et 1/25 TUNISIE 1984-2000), Délégué Régional LANGUEDOC-ROUSSILLON (à/c de 1998).

- Membre à vie de la ROYAL AIR FORCES ASSOCIATION- LONDRES (1946).

- Membre actif du YORSHIRE AIR MUSEUM AND ALLIED AIR FORCES MEMORIAL BOMBER COMMAND (ELVINGTON-YORKSHIRE) - Intervention auprés de l'Etat-Major de l'Armée de l'Air en 1987 pour la fourniture de 4 moteurs HERCULES afin d'achever la reconstruction du bombardier HALIFAX FRANCO-ANGLAIS (1986-1987)

img197

www.yorkshireairmuseum.co.uk

- Membre de l'AERO-CLUB de FRANCE (1985) - Membre de la Commission du Patrimoine Aéronautique (Délégué Régional LANGUEDOC-ROUSSILLON (1998).

img125

- Co/Organisateur de l'exposition de l'AERO-CLUB de FRANCE, au Musée de l'Armée - Hôtel des Invalides - Jules ROY " LA VALLEE HEUREUSE" ou les GROUPES LOURDS dans la BATAILLE" du 11 Juin au 30 Août 1996.

img198

- Membre de la Société d'Entraide des membres de la LEGION D'HONNEUR à/c du 8 Juillet 1974 2001/ n° 233 939.

- Trésorier-adjoint au Bureau Fédéral National de la FEDERATION NATIONAL DES COMBATTANTS VOLONTAIRES DES GUERRES 1914-1918  1939-1945 DES T.O.E. ET DES FORCES DE LA RESISTANCE (F.N.C.V. 1970-1974).

- Président de l'Association départemental de la F.N.C.V. des Yvelines (1971 - 1975).

- Président de la Section Régionale Yvelines - Val d'Oise - Essonne - Seine- et - Marne et Secrétaire National de l'Association des Fonctionnaires d'Afrique du Nord et d'Outre-Mer, Anciens Combattants, Victimes de la Guerre ou du Régime de Vichy, (1969 - 1996).

- Membre des Groupes de Travail (Fonction Publique) au Secrétariat d'Etat aux Anciens Combattants de Paris, Rapporteur du dossier concernant les Fonctionnaires Rapatriés d'Afrique du Nord empêchés de bénéficier directement des lois Françaises par suite d'évènements de guerre 1939 - 1945 (1975 - 1976).

- Secrétaire Général Adjoint de la Fédération des Associations de Fonctionnaires, Agents et Ouvriers de l'Etat et des Services Publics Anciens Combattants et Victimes de Guerre (F.A.F.A.C. de 1980 à 1985).

- Membre et Secrétaire des Sous-Commissions (Anciens Combattants) (indemnisation) et du (Suivi de la Loi du 3 Décembre 1982) dépendantes de la Commission Nationale Permanente des Rapatriés (1981 - 1987).

- Secrétaire du Groupe d'Etudes et de Concertation (G.E.C.) au secrétaire d'Etat chargé des Rapatriés, Secrétaire Rapporteur sur le suivi des lois des 3 Décembre 1982 et 8 Juillet 1987 (1987 - 1992).

- Membre Titulaire des Commissions Administratives de reclassement (Arrêté du 6 Novembre 1985, J.O. du 15 Novembre 1985), - Ordonnance du 15 Juin 1945 et lois des 3 Décembre 1982 et 8 Juillet 1987 - .Au titre des Réparations,très tardive,  des préjudices de carrière subis par les Fonctionnaires et agents publics Français issus des Cadres d'Afrique du Nord du fait de la seconde guerre mondiale (1985 - 1994). (Reconduction des membres de la C.A.R. par arrêté du 26 Septembre 2003 publié au J.O. du 10 Octobre 2003, puis par arrêté du 1er Août 2006 publié au J.O. du 15 Août 2006).

img132

TRAVAUX-CONFERENCES ET PUBLICATIONS-

- Nombreux articles dans les journaux d'Anciens Combattants - Historique et Droits, Articles de presse sur les Campagnes de Guerre - Participation massive des FRANCAIS LIBRES D'AFRIQUE DU NORD DANS LA SECONDE GUERRE MONDIALE 1939 -1945 - Débarquements en Normandie de la 2ième D.B. et en Provence le 15 Août 1944 1ère D.F.L. - 9ième DIC 1-5 DB, etc... dans la presse spécialisée ANCIENS COMBATTANTS - Plaquettes: (1987-1990-93).

BIBLIOGRAPHIES

NUITS DE FEU SUR L'ALLEMAGNE

Epopée des Aviateurs Français F.F.L. -F.F.C. Dans le BOMBER COMMAND de la ROYAL AIR FORCE - Squadrons 346 -347, à compte d'auteur, Louis BOURGAIN - co/auteurs: Georges PLAGNARD - André HAUTOT (1991).

VICTOIRE APRES L'ENFER

2ième Tome Compléments, à compte d'auteur, Louis BOUGAIN - co/auteur: Georges PLAGNARD - André HAUTOT (1993-1994).

LES BOMBARDIERS LOURDS FRANCAIS 1943-1945

DANS LA ROYAL AIR FORCE

"SARABANDE NOCTURNE"

Editions HEIMDAL (1996) Louis BOURGAIN avec la participation de Georges PLAGNARD et André HAUTOT.

"Traduction en anglais de"

"SARABANDE NOCTURNE"

HALIFAX FOR LIBERTE

Louis BOURGAIN - Georges PLAGNARD - André HAUTOT.

( Published in the United Kingdom by Compaid Graphics (1998).

BOMBARDIERS DE NUIT

LES GROUPES LOURDS SUR L'ALLEMAGNE

SQUADRONS R.A.F. 346et347.

(Copyright 1996, Colonel (H) R. NICAISE - A. HAUTOT).

- AERO-CLUB de FRANCE - numéro spéciale - Jules ROY et les GROUPES LOURDS  1943-1945 - iconographie - exposition Musée de l'Armée (juin - Août 1996) à L'HOTEL DES INVALIDES à PARIS.

- Co - auteur de la cassette-vidéo sur les GROUPES LOURDS (1943-1945) E.C.P.A. ( R.NICAISE et A. HAUTOT - 1997).

- Réalisation d'une plaquette " NOS SOUVENIRS" de l'exposition HOTEL DES INVALIDES 10 Juin - 31 Août 1996 (Copyright R. NICAISE - A. HAUTOT 1996).

TRAIT D'UNION

JOURNAL DE LA BRANCHE FRANCAISE

D'AIR BRITAIN

N° 188 de Novembre-Décembre 1999:

LES EFFECTIFS D'HALIFAX FRANCAIS DANS LA ROYAL AIR FORCE

et de L'ARMEE DE L'AIR 1946-1951.

NOTE DE LA REDACTION

- Comme à l'habitude, il s'agit d'un travail où l'assistance de nombreux membres de la BFAB a complété celle des anciens du HALIFAX. Tous, à des degrés divers, doivent être remerciés, mais avec une mention spéciale pour deux d'entre eux: Bernard CHENEL, dont le travail de bénédictin sur les documents officiels a permis d'établir le fond de la liste présentement publiée, et sur laquelle s'appuie toute étude, Et également, André HAUTOT, membre de l'AMICALE DES GROUPES LOURDS et surtout historiographe bénévole, passant des décennies à engranger et recouper des informations sur les HALIFAX des Squadrons Français de la R.A.F Ayant accepté de mettre à notre disposition ses notes et listes, il a permis d'éclairer la période méconnue du transfert Royal Air Force vers l'Armée de l'Air.

Et profitons de cette occasion pour annoncer la mise en chantier du troisième volet de cette étude, qui traitera  enfin des HALIFAX des Squadrons 346 et 347 de la Royal Air Force en 1944 et 1945.

CONFERENCE

Exposé par A.HAUTOT sur la première bataille gagnée par le B.M.3 Des Français Libres en Erytrhée entre Décembre 1940 et Mai 1941, au nouveau lycée du PIC ST. LOUP à Saint Clément de Rivière 34.270, le 12 Novembre 2003 en présence des autorités Civiles et Militaires.

DISTINCTIONS HONORIFIQUES

- Médaille du Centenaire de l'Aéro-Club de France - 1er Aéro-Club Mondial 1898 - remise à l'occasion du centenaire de l'Aéo-Club de France, lors de la cérémonie du 8 Juin 1998, par le Général d'Armée Aérienne Jean RANNOU, Chef d'Etat Major et Vice-Président de l'Aéro-Club de France, monsieur Gérard  FELDZER, Président de l'Aéro-Club de France et Monsieur Max ARMANET, Président de la Commission du Patrimoine de l'Aéro-Club de France, pour services rendus à la mémoire de l'Aviation militaire Française 1939-1945.

MINISTERE DE LA DEFENSE

ANCIENS COMBATTANTS

- Arreté du 10 Août 2006 relatif a la composition du Conseil Départemental pour les Anciens Combattants et Victimes de Guerre et de la Mémoire de la Nation:

- André HAUTOT membre du Conseil Départemental pour les Anciens Combattants et Victimes de Guerre et la mémoire de la Nation de l'HERAULT (1er Juillet 2006-2009).

img131

MIDI LIBRE

MONTPELLIER et sa REGION

VOYAGE FRANCAIS

DE LA ROYAL AIR FORCE

DANS LE CIEL DE 45.

MARDI 2 JUIN 2009

img199

ANDRE HAUTOT, à peine adulte, fit la guerre sous le drapeau britannique.

Sur le sol cimenté, le HANDLEY Page HALIFAX repose, carcasse de métal déchirée et rouillée, engin d'une guerre qui a eu le dernier mot.

Le conservateur du Musée de la Royal Air Force a voulu qu'ainsi le bombardier dise les milliers d'équipages engloutis par les cieux, la mer, de l'Europe sanglante.

Les yeux pétillants du vieil homme aux cheveux gris, passant sur l'épave, n'ont pas trahi d'émotion. Pourtant il n'est pas une parole, pas une minute à bord de l'un de ces avions dont sa mémoire n'ait conservé l'empreinte. "C'est comme un film", souffle-t-il dans un sourire. André HAUTOT n'avait pas 19 ans, adolescent et frêle, mitrailleur de la R.A.F., Squadron GUYENNE.

"Nous nous considérions, dit-il d'une voix tranquille, peignant de douceur les mots terribles, tels des morts sursitaires dés l'instant où nous montions à bord, jusqu'à notre retour." Il fait froid dans la carlingue, plus glacial dans la tourelle supérieur. Abandonner son poste qu'elle qu'en soit la raison est interdit; s'il faut satisfaire un besoin, l'urine gèle par -70° dans la combinaison.

"Dans ma tête, j'étais fort, les Anglais avaient été extrêmement sévères, au point que les élèves un jour rossèrent le Sergent-Chef qui les harcelait. Mais ils nous avaient appris à être flegmatiques. On tremblait comme des feuilles pendant les six ou huit heures de mission, on avait peur, mais on maîtrisait nos nerfs."

img202

1- Mécanicien (E) Sgt PRADIER. 2- Pilote (R.A.F.) Sgt/C JOS. 3- Navigateur (N) S/Lt MATHURIN. 4- Bombardier (B) Sgt BOUQUET des CHAUX. 5- Mitrailleur-arrière (A/G) Sgt DEUTCH. 6- Radio (R) Sgt DUGAST. 7- Mitrailleur-supérieur (A/G) Sgt André HAUTOT.

Le Sergent HAUTOT et ses six compagnons d'équipages, cinq fois ont volé au-dessus du territoire du Reich, cinq bombes peintes sur les tôles du fuselage. Dans des vagues empilant par couches successives jusqu'à 1200 avions. Les Allemands noircissaient le ciel de tirs antiaériens, les chasseurs déboulaient au milieu des Formations. Le HALIFAX encaissait les tirs." Un jour, au retour s'amuse André HAUTOT, le pilote m'a demandé si je n'avais pas eu froid."comme d'habitude, pas plus", ai-je répondu. Pourtant, la partie arrière de ma tourelle manquait, emportée par un éclat d'obus, sans que je le sache."

L'équipage formé à la fin de 1944, à ELVINGTON, non loin de YORK, survécut à cet enfer que jamais  l'enfant de TUNIS n'eut dû croiser sans le fait de l'Histoire. Des enseignants de son lycée PICHON, dans la TUNISIE écrasée par la WEHRMACHT, qui informent les Anglais de mouvements de troupes; trois élèves dont lui-même qui croient transporter du beurre et sont de naïfs messagers; un officier Italien voisin des HAUTOT et antifasciste, qui le cache de la Gestapo à laquelle il a été dénoncé, et le mène au front: tous ont tracé son chemin.

"Les Anglais m'ont arrêté pris pour un espion et emprisonné. Ils m'ont libéré après la prise de TUNIS et avoir établi alors mon identité." On est le 8 mai 1943, il a 17 ans et leur dit sa volonté de rejoindre l'aviation et se battre.

AU FOND DU HANGAR

DORMENT LES ME109 ET FW190

QUI LES HARCELAIENT

AU-DESSUS DU REICH.

Cest ainsi que celui que sa constitution modeste fait passer pour un enfant atterrit en Angleterre, passa à la moulinette de l'Intelligence service, goûta au froid d'une Ecosse où les Vickers Wellington école décollent sur la neige.Jusqu'à  ce jour de mars 1945 vers HARBOURG, première mission.

Devant le HALIFAX abattu, le monsieur, élégant, visage lisse affiche 83 printemps, comme tout autre en fait 70. Démobilisé, il entra à l'équipement, à TUNIS, devint ingénieur. Il réside à Montpellier désormais.

Textes: Ollivier LE NY.

WWW.MIDILIBRE.COM

img206

img131                            img132

Au micro de la B.B.C., à Londres. Le cliché date au plut tôt de l'automne 1940, époque où apparurent les insignes métalliques de la France Libre que le Général porte sur sa tunique. Au cours de la seule année 1940, de GAULLE prononça 27 allocutions à la radio de Londres, toutes "en direct" - à l'exception de celles qui furent enregistrées pendant son voyage en Afrique (31 août - 17 novembre)

(source: en ce temps là - DE GAULLE N°9)

RESISTANCES

Ils sont élèves de collège à Sérignac, Montpellier, Sète, Castelnau-le-Lez et Magalas, lycéens à Montpellier, sur le mont Saint-Clair et Biterrois.

Ils ont été primés au concours National de la Résistance et de la déportation, récompensés par un voyage offert par le Conseil Général à Londres.

De jeudi à vendredi, ils ont inscrit leurs pas dans ceux de grands résistants, approché des lieux qui conservent de ces combats la trace à jamais. Dans les couloirs étroits et les salles du cabinet de guerre britannique, caché sous le ministère éponyme, d'où WINSTON CHURCHILL guida l'heroîque défense de son peuple.

Sous les hangars de la Royal Air France, dont le musée préserve la mémoire des avions et des hommes qui gagnèrent la bataille d'Angleterre. Enfin, à quelques mètres du palais de BUCKINGHAM, cette maison où De GAULLE appelait les Français à la révolte, écartait la défaite.

Et au milieu de cette quarantaine d'adolescents, qui mieux que des témoins des horreurs de cette Seconde Guerre Mondiale, pouvaient en témoigner.

ANDRE HAUTOT est l'un d'eux, il accompagnait le voyage.

MIDI LIBRE

Montpellier: www.midilibre.com

DE GAULLE A LONDRES

MOTS D'ADOS SUR UN HEROS

img207

Le Q.G. de la France Libre.

Les foot gards répètent le Trooping the colour pour l'anniversaire d'Elizabeth II célébré dans quelques jours, devant la foule innombrable qui cerne Saint Jame's Park, ce samedi matin. La rue voisine est silencieuse, sollennelle, comme la posture du Général, figé dans le bronze.

4 Carlton gardens. Les guides ont mené les jeunes gens devant l'imposante bâtisse de pierre blanche dans laquelle Charles de GAULLE, à la radio, prononça son appel, le 18 juin 1940.

img208

Le texte apparaît, gravé en lettres dorées un peu estompées sur une plaque fixée à la façade, mais l'accés à l'appartement est impossible. Un cabinet d'avocat l'occupe, qui a conservé la bibliothèque où le grand homme fit sa déclaration et la salle qui servait à ses réunions.

img209

On restera donc dehors, le groupe sacrifiant à la photo souvenir.

En attendant, Auriane, élève du lycée Valéry, à Sète, parle "d'admiration", d'espoirs entretenus, ceux que sa copine Charline nourrit "de ne jamais voir cela se reproduire. Je ne pense pas qu'une guerre mondiale soit possible, sachant ce qu'a été la seconde. En tout cas, je ne suis pas sûre  que je serais à la hauteur, comme lui et d'autres l'ont été", notamment ces pilotes au visage d'adolescent à peine plus vieux qu'eux, aperçus aux murs du musée de la Royal Air Force.

Tom, Victor, Nicolas, autres Sétois, entretiennent les mêmes doutes.

img210

A "l'émotion" de Pauline, jeune collégienne à Sérignan, les garçons ajoutent le courage et le respect pour le "libérateur et le grand chef de la Résistance Française. Il a libéré la France, martèle Tom, et après, il l'a organisée." A côté, Charles, lui aussi Sétois, affiche une moue sceptique, il "n'y a pas d'homme de sa carrure aujourd'hui. Aucun ne fera jamais ce qu'il fit pour la France".

(source: MIDI LIBRE Montpellier et sa région)

www.midilibre.com

 

Posté par DUCAPHIL à 07:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]