21 août 2010

HOMMAGE AU SERGENT-CHEF PAUL GAZEL

HOMMAGE AU SERGENT-CHEF

Paul GAZEL

MITRAILLEUR SUPERIEUR

de l'équipage

du Lieutenant TROUETTE

Par Monsieur Marcel DIOLOGENT

VICE-PRESIDENT DE

L'ASSOCIATION JUBILEE

Responsable ANSORAA

Nord-Ouest.

003

Marcel DIOLOGENT

HOMMAGE à un VETERAN des GROUPES LOURDS.

le Sgt/C Paul GAZEL

Il n'était pas Normand mais Marseillais, né dans cette ville le 5 juin 1920. Mais c'est en Seine-Maritime, où nous l'avons accueilli avec grand plaisir qu'il adhérera durant cette dernière décennie après avoir "coupé les ponts" avec certains adhérents du Sud.

Paul, pour nous, c'était à la fois un ami, un copain et surtout un vétéran pour lequel nous avions beaucoup de respect.

Nous avions fait sa connaissance pendant ces belles années quatre-vingt au cours desquelles dans une sorte de "Jumelage" Normandie-Provence nous avions apprécié la qualité de superbes rencontres aussi bien au Sud qu'au Nord et ce jusqu'en 1990-1991.

Sa dernière venue en Normandie aura été chez notre ami Lucien DONNAT dans l'Eure afin de recevoir la Croix de la Légion d'Honneur au cours d'une prise d'Armes sur la Base Aérienne 105 d'EVREUX le 29 Août 2002, à l'âge donc de... 82 ans. Décoration méritée s'il en fut, concernant principalement ses actions pendant la seconde Guerre Mondiale.

En effet, Paul rejoindra la Grande-Bretagne en 1943 sera envoyé en Mai 1944 à la Base d'Elvington où stationnent les deux Groupes Lourds Français "GUYENNE" et "TUNISIE". Il sera affecté au 2/23 "GUYENNE" qui portera le nom de Squadron 346 en Juin. Jusqu'au 7 Novembre 1945, Paul sera Mitrailleur-supérieur sur Quadrimoteur "HALIFAX III" puis sur "HALIFAX VI".

img279

Paul GAZEL.

Ces deux Groupes Français nous le savons, ont payé un lourd tribut pour participer à la victoire du monde libre, puisqu'un équipage sur deux ne revenait de mission. Missions lointaines et très périlleuses, frolant les huit heures de vol, en majorité de nuit, avec les attaques incessantes des chasseurs de nuit et une D.C.A. intense notamment en bombardant les Bases de départ d'avions sans pilote et les usines de carburant aux confins de l'Allemagne ainsi qu'à la pointe du Hoc (Batterie de Maisy) lors du Débarquement du 6 juin 1944.

Paul, contrairement aux statistiques en réchappera après 31 missions sa vigilance et le sang-froid de l'équipage lui valurent trois citations. Les deux premières en Grande-Bretagne, l'une avec l'attribution de la Croix de Guerre avec Etoile de Bronze, la seconde avec attribution de la Croix de Guerre avec Étoile de Vermeil et la troisième en France, signée du Général de GAULLE avec attribution de la Croix de Guerre avec palme.

Il était titulaire de la Médaille Militaire, chevalier de l'Ordre National du Mérite et de plusieurs Médailles attribuées par la Royal Air Force telles que: BATTLE BRITAIN 1939/1945. L'ATLANTIC FRANCE and GERMANY STAR; WAR MEDAL; BOMBER COMMAND MEDAL; NORMANDY Campagne Commémorative Médal.

Il fut un porte-drapeau exemplaire pendant 35 années, dont porte-drapeau officiel depuis 1996 de l'Association des Anciens de la ROYAL AIR FORCE, ce drapeau représentant pour la FRANCE sept Groupes d'Unités Aériennes incorporés à la R.A.F.

Un tel parcours ne pouvait qu'engendrer de notre part un certain respect.

Le 22 septembre 1996 à GRANDCAMP-MAISY (Calvados) petit port proche de la pointe du HOC et où est érigé le superbe monument dédié aux Groupes Lourds GUYENNE et TUNISIE, nous avons rendu hommage à notre ami, lors de la réception à l'Hotel de Ville, en sa présence et celle des Sections Normandes, par la lecture de ses citations.

Paul nous a quitté ce 26 septembre dernier. Il a rejoint ses copains du "GUYENNE".

Une très nombreuse assistance accompagnée de multiples drapeaux a témoigné, le 29, son respect à notre ami dont nous garderons le meilleur souvenir.

A son épouse qui nous avait reçu avec tant d'amitié et à toute sa famille, les Normands s'associent à leur grande peine.

Marcel DIOLOGENT.

Posté par DUCAPHIL à 21:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

28 août 2010

UN ANCIEN NOUS A QUITTES

UN ANCIEN NOUS A QUITTES

Le Général GALLOIS

img305

Equipage du Capitaine THIRY

Premier à partir de la gauche avec son petit chat le Capitaine Pierre-Marie GALLOIS.

gallois1

Navigateur de l'équipage du Capitaine THIRY

Documents sur le lien suivant:

http://www.lesmanantsduroi.com/articles2/article61172.php

Le monde est petit, je retrouve le Comte de Paris, et je me souviens quand j'étais gamin, j'ouvrais la grille du Château d'Eu où Madame la Comtesse de Paris venait en vacances, et j'avais mon petit chocolat à chaque fois, et je ne savais même pas que le Général Pierre-Marie GALLOIS avait été le professeur des Princes de France.

------------------------------------------

"PLUS DE RISQUES POUR PARLER HAUT ET FORT"

" Je veux prendre plus de risques que n'en tolère le commandement du Bomber Command de la RAF pour ses équipages" me disait Jules Roy. " C'est à ce prix que je pourrai, si je m'en sors, témoigner des horreurs de cette guerre d'extermination ". Ainsi, alors que son tour d'opérations était terminé, il décida, et obtint d'accomplir de nouvelles missions de bombardement.

Il faut savoir que la RAF, la Royal Air Force, avait établi une comptabilité des risques de vols, fonction des objectifs à détruire de la machine de guerre allemande. Plus profonde était la pénétration des formations de bombardiers britanniques dans le ciel ennemi, plus élevé était le nombre de "points" qui étaient attribués par l'exécution de ces missions. Un certain seuil atteint, l'équipage était mis au repos pour plusieurs mois, avant d'entamer, éventuellement, un deuxième tour d'opérations. Chaque équipage additionnait ainsi les "points", espérant atteindre le seuil libérateur avant d'être abattu. les statisticiens avaient calculé leur probabilité de survie, en relation directe avec le nombre et les dangers des missions accomplies.

A la fin de 1944 et au début de 1945, les forces allemandes, contraintes à la retraite, étaient regroupées sur le territoire du IIIe Reich dont le ciel était de plus en plus âprement défendu. Les équipages français, qui avaient combattu durant la campagne de France, obtinrent que les missions qu'ils accomplirent alors fussent prises en compte, gagnant ainsi quelques "points". Ce gain sauva bien des vies humaines. Julius ne se souciait de cette comptabilité que pour être assuré d'en "faire plus". Dans ce pari contre la mort, il l'emporta.

Général Pierre-Marie GALLOIS, le navigateur de Jules Roy dans la vallée heureuse, un "camarade de combat qui l'admirait pour ce qu'il était et pour l'abnégation dont il faisait preuve", janvier 2007.

gallois193

Pierre-Marie GALLOIS, né le 29 juin 1911 à Turin, mort le 23 août 2010 à 99 ans.

Dans les années 50, colonel et chef du cabinet du chef d'Etat-Major de l'Armée de l'Air, il fut l'un des principaux maîtres d'oeuvre de la stratégie nucléaire française.

Pierre-Marie Gallois, le général spécialiste de la stratégie nucléaire française, dont Le Monde du jeudi 26 août a salué la disparition, avait servi de modèle pour Morin de La Vallée heureuse, Prix Renaudot 1946. Jules Roy et Gallois logeaient dans un des demi-tonneaux de tôle ondulée qui servaient de huttes aux aviateurs français du camp d'Elvington, près de York, en 43-45. A tour de rôle, dans leur quadrimoteur Halifax F "Fox", ils partaient la nuit bombarder l'Allemagne, porteurs de mort dans une cruelle corrida en plein ciel. Chacun attendait le retour de l'autre pour s'endormir avec soulagement. Gallois, polytechnicien, était navigateur: plutôt pessimiste, il avait  peint les parois de leur thurne de vanités et squelettes au milieu de vues du Pays d'avant-guerre. Jules Roy était chef de bord, bombardier et co-pilote. Portant le nom de Chevrier dans La Vallée heureuse, l'auteur a fait (avec sa permission) mourir Morin qui s'écrase dans une dernière mission, "panne au décollage". Tous deux en revinrent affichant un mépris absolu pour tout danger quand rien ne pouvait l'éviter: ils en gagnèrent une belle longévité, Jules Roy 93, Pierre-Marie Gallois 99.

Jean-Louis Roy

 

Posté par DUCAPHIL à 21:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 juin 2011

HOMMAGE AU SERGENT ROBERT MEMIN

UN ANCIEN QUI NOUS QUITTE

img074

Un ancien camarade du Tunisie de mon père le sergent Robert MEMIN qui nous quitte, mitrailleur-supérieur de l'équipage du Capitaine BRACHET, ses obsèques avaient lieu aujourd'hui à Poitiers, communiqué de Geneviève MONNERIS.

L'équipage du Capitaine BRACHET

img072

De gauche à droite:

Sergent: RIGADE (radio), Adjudant: HUMBERT (mécanicien), Lieutenant: HABEZ (bombardier), Sergent-chef: MALTERRE (mitrailleur-arrière), Capitaine: BRACHET (navigateur), Sergent: Robert MEMIN (mitrailleur-supérieur), Adjudant: JOUZIER (pilote).

----------------------------------------------------

In mémorian

Robert MEMIN

des Groupes Lourds

Aéroplane de Touraine

http://aeroplanedetouraine.fr

img080

(source: Didier LECOQ)

http://aeroplanedetouraine.fr/robert-memin/

img082

Pour le souvenir de Robert Mémin

au Mémorial de Grandcamp-Maisy

De gauche à droite:

Avec le calot Colonel BLANCHARD, cheveux blancs Colonel MEMIN, Pierre LOBELLE (mon père) Capitaine Robert MEMIN frère du Colonel dans l'équipage du Capitaine BRACHET en retour de mission, collision avec un Halifax reste au poste de pilotage pour permettre à son équipage de sauté, Colonel ANNEAU, Adjudant-chef CHARRIERE descendu en retour de mission par un Junker88 saute en parachute.

Posté par DUCAPHIL à 16:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

19 avril 2012

UN ANCIEN NOUS A QUITTE " Pierre Bouquet des Chaux"

UN ANCIEN NOUS A QUITTE

Pierre BOUQUET des CHAUX

img013

Equipage du S/Lt MATHURIN

R.A.F. Squadron 346 - F.A.F. G.B.1 - 2/23 Guyenne.

Elvington (Yorks) 15.9.45

Halifax VI - H7 - H - N° R.G. 562

De gauche à droite:

Mécanicien: Sgt PRADIER, Pilote: Sgt/C JOS, Navigateur: S/Lt MATHURIN (Cdt d'avion) Bombardier: Sgt BOUQUET des CHAUX, Mitrailleur-arrière: Sgt DEUTCH, Radio: Sgt DUGAST, Mitrailleursupérieur: Sgt HAUTOT.

img012

Pierre BOUQUET des CHAUX

Officier de la Légion d'Honneur

Médaillé militaire

La messe d'action de grâces sera célébrée le Samedi 21 avril 2012, à 10 h 30 en l'église Sainte-Croix de Saint-Pourçain-sur-Sioule suivie de l'inhumation au cimetière de Châtel-de-Neuvre.

Ni plaques ni couronnes.

Mes plus sincères condoléances à ses proches

Ducastelle Philippe

 

Posté par DUCAPHIL à 20:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


06 novembre 2012

LE COLONEL ROGER MICHELON NOUS A QUITTES

UN ANCIEN DU TUNISIE

NOUS A QUITTES

 

img202

 

LE COLONEL ROGER MICHELON

(Source: NUITS DE FEU SUR L'ALLEMAGNE. Louis BOURGAIN)

Ses obsèques auron lieu à l'église Notre Dame de Toutes Joies

1 Rue Alexandre Dumas

44000 Nantes

Le vendredi 9 novembre 2012 à 14h00.

C'est avec tristesse que j'ai appris cette nouvelle, je ne pourrai pas être parmi vous pour les obsèques mais je serais là en pensée.

Recevez mes plus sincères condoléances

Ducastelle Philippe

EQUIPAGE TERRIEN TUNISIE

EQUIPAGE DU S/Lt TERRIEN

Pilote: S/Lt TERRIEN (Cdt d'avion) Navigateur: S/Lt MOSNIER, Bombardier: S/Lt Roger MICHELON, Radio: Sgt DUGARDIN, Mitrailleur: Adjt LE GALL, Mitrailleur-supérieur: Sgt DELAROCHE, Mitrailleur-arrière: Sgt DUNAND.

L'équipage TERRIEN du groupe Tunisie. A été abattu la nuit des intruders, 3/4 mars 1945, en arrivant en tour de piste à Elvington. Le pilote est resté aux commandes pour permettre à son équipage d'évacuer en parachute. Il est tué dans le crash de l'avion en feu.

Cérémonie des obsèques du Colonel Roger MICHELON.

En plus de la messe d'enterrement à Nantes à l'église Notre Dame de toutes Joies, ou une délégation de la Légion d'Honneur était représenté avec son drapeau, il y a eu une cérémonie au cimetière de Mesquer organisée par le Général d'Armée de l'Air AGAISSE, et du cousin de l'épouse de Monsieur Hervé MICHELON le Commandant de Légion Etrangère PROVOST.

 

Drapeaux_au_cimetiere

Il y avait 5 drapeaux représentants les diverses organisations d'Anciens Combattants et un drapeau Britannique.

 

L_'_homelie_2

(collection: Hervé MICHELON)

Texte de la famille lu au début de la messe par Hervé MICHELON.

 

img029

 

img030

 

img031

 

Le_salut

(collection: Hervé MICHELON)

La_famille_2_2_

Texte de Mr Jean-Paul CHURET (chargé de l'audiovisuel historique, Archives historique) lu au cimetière de Mesquer par le Général AGAISSE suivi du salut des drapeaux inclinés sur le cercueil et une minute de silence.

img032

 

 

lecture_1_du_texte_de_Mr_Churet_par_le_General_Agaisse

Monsieur Roger MICHELON nous ne vous oublierons pas.

(collection: Hervé MICHELON)

Posté par DUCAPHIL à 00:24 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

07 février 2013

UN ANCIEN NOUS A QUITTE RAYMOND POTHET

 UN ANCIEN NOUS A QUITTE

Raymond POTHET

79464212_o

EQUIPAGE DU Lt CHOURROUT

Halifax III "E"

De gauche à droite:

Mitrailleur-arrière: Sgt Raymond POTHET, Bombardier: S/Lt QUINTANE, Mécanicien: Sgt RESTOUT, Mitrailleur-supérieur: Sgt Georges DUROUX, Pilote: Lt Jean CHOURROUT, Radio: Sgt DIEZ, Navigateur: Asp. HERMAN.

Je viens d'apprendre ce jour par Georges DUROUX son camarades d'équipage, le décès de Monsieur Raymond POTHET, l'inhumation aura lieu le mardi 12 février à Blanquefort près de Bordeaux à 10 heures.

Je souhaite beaucoup de courage à toute la famille dans ces difficiles moments.

Je vous adresse mes sentiments les plus sincères

Ducastelle Philippe

Posté par DUCAPHIL à 21:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

08 février 2013

UN ANCIEN NOUS A QUITTE MARCEL BAUD 1/25 TUNISIE

Marcel BAUD nous a quitté

 

equipage baud 1-25 tunisie

(collection: Géraldine SAUZET-BAUD)

EQUIPAGE DU S/Lt WELLARD

De gauche à droite:

Mitrailleur-supérieur: Sgt Jean BOGAERT, Mécanicien: Sgt Jean GALEA, Radio: Sgt Marcel BAUD, Pilote: Sgt Paul ROQUE, Navigateur: S/Lt WELLARD (Cdt d'avion) Bombardier: Sgt Henri PRADES, Mitrailleur-arrière: Henry BOURGUND.

Communiquer de Monsieur Paul BOGAERT Président de l'AAA des Groupes Lourds.

Le 22 janvier dernier Mr Marcel BAUD s'est éteint à Cluses (Haute-Savoie) à 92 ans. Radio navigant il était le dernier survivant de l'équipage WELLARD du Tunisie.

Mes plus sincères condoléances à la famille.

Ducastelle Philippe

Posté par DUCAPHIL à 11:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

23 février 2013

MON CHER AMI MARCEL RENZINI NOUS A QUITTE

MARCEL RENZINI

Marcel RENZINI

Mécanicien Responsable instructeur des électriciens de bord. 

C'est avec une profonde tristesse que je vient d'apprendre le décès de mon cher ami Marcel RENZINI le 3 avril 2012 à l'âge de 92 ans.

Marcel n'était pas juste une personne formidable, il a toujours été si gentil et si attentionné avec moi quand je l'avais au téléphone. Marcel tu resteras toujours dans mon coeur, il avait été mon premier contact en 2007, il est parti rejoindre ses frères d'armes.

Je présente mes plus sincères condoléances à la famille.

Ducastelle Philippe.

Posté par DUCAPHIL à 15:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

24 avril 2013

UN ANCIEN NOUS A QUITTE JEAN DESCOUSIS

Un ancien nous a quitté

 

Jean descousis (35)

Jean DESCOUSIS

Un copain de mon père qui s'en va.

 

Jean descousis (33)

Equipage du Cpt NOIROT.

De gauche à droite:

Radio: Sgt CADEAU. Mécanicien: Adjt MOLL. Pilote: Lt SANTI. Navigateur: Cpt NOIROT (Cdt d'avion). Mitrailleur-supérieur: Sgt DESCOUSIS. Mitrailleur-arrière: Sgt BUREL. Bombardier: Lt BARROIS.

 

005

J'ai passé avec lui l'été dernier un après-midi formidable, nous ne t'oublierons pas mon cher Jean.

Je présente mes plus sincères condoléances a la famille.

Les obsèques religieuse auront lieu le vendredi 26 avril 2013 à 10 heures, en l'église d'Envermeu.

 

 

 

Posté par DUCAPHIL à 09:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :